Il mio canto libero

Mon chant en liberté

Dans un monde qui
Ne veut plus de nous
Je te chante, libre
Et l'immensité
S'ouvre autour de nous
Au delà des limites de ta vision
Il naît un sentiment
Il naît au milieu des pleurs
Et s'élève très haut
Il vole au dessus des accusations des gens
Indifférent à tous leurs héritages
Porté par une ardente soif d'amour
D'amour véritable

Dans un monde qui (Des pierres qui furent un jour des maisons)
Est prisonnier des choses (Aujourd'hui recouvertes de roses sauvages)
Nous respirons libres toi et moi (Revivent)
Et la vérité (Nous appellent)
S'offre nue à nous (Par conséquent restés vierges)
Et son image est limpide (S'ouvrent)
Désormais (Nous embrassent)

De nouvelles sensations
De nouvelles émotions
S'expriment avec pureté
En nous
Le revêtement des fantômes du passé
En tombant laisse un tableau immaculé
Et un vent tiède d'amour se lève
Un vent d'amour véritable

Et je te redécouvre
Mon doux compagnon
Qui n'ose le demander mais tu le sais
Qu'où que tu ailles
Tu m'auras à tes côtés
Si tu le souhaites

Des pierres qui furent un jour des maisons
Aujourd'hui recouvertes de roses sauvages
Revivent
Nous appellent
Des buissons laissés à l'abandon
Par conséquent restés vierges
S'ouvrent
Nous embrassent

Dans un monde qui
Est prisonnier des choses
Nous respirons libres toi et moi
Et la vérité
S'offre nue à nous
Et son image est limpide
Désormais

De nouvelles sensations
De nouvelles émotions
S'expriment avec pureté
En nous
Le revêtement des fantômes du passé
En tombant laisse un tableau immaculé
Et un vent tiède d'amour se lève
Un vent d'amour véritable
Et je te redécouvre

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site