Spaccacuore

Brise-coeur

 

 

J’éteins la télévision

Et les papillons suspendus tombent en vol

Cela m’arrive à moi aussi

C’est une de mes limites

Pour un rien je sombre

Quand j’y pense, j’en ai des frissons

Tu me le disais toi aussi, tu le disais

 

Je t’ai jeté dehors

A présent, je respire l’air de la ville

Je ne fais plus rien, je reste immobile

Encore une autre de mes limites

J’étais bien incapable de te dire

Qu’une seule pensée de toi me donnait des frissons

Même une conne comme moi peut ressentir ça

Comme moi, comme moi

 

Mais ce n’est plus la peine de penser à moi

Je t’ai dit de me mettre en joue

L’amour n’est qu’un brise-cœur 

Tire, tire, feu mon amour

N’y pense plus maintenant

Mais qu’est-ce que tu attends

L’amour n’est qu’un brise-cœur

Fais feu, tire juste ici sur mon coeur

Je sais qui je suis

Même si je n’ai pas lu Freud

Je sais comment je réagis

Mais je n’ai jamais réussi à m’adoucir

C’est pour ça que je suis là

Et toi si loin de moi

Et que tu dormiras avec Dieu seul sait qui

Maintenant

Avec Dieu sait qui

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site