Strada Facendo

En avançant

Moi et mes yeux noirs nous avons grandi ensemble
Avec l'âme impatiente
A rechercher un endroit qui n'existe pas
A travers mille matins frais sur mon vélo
Et bien plus de soirs à regarder le soleil se coucher
Derrière les fils du tram
Et cette faim de sourires et de tendresse autour de moi

Moi et mes tiroirs de souvenirs et d'adresses que j'ai perdu
Nous avons vu les visages et les voix de ceux que j'aimais
S'en aller tôt ou tard
Et j'ai respiré dans un océan inconnu
Durant les heures longues et vides d'un été citadin
Aux côtés de mon ombre nue et mélancolique

Moi et mes si nombreuses soirées seules
A me renfermer sur mes peines et mes problèmes
J'ai parcourru ces rues sinueuses qui suivent le vent
Et dans un sentiment d'inutilité
Fragile et violent, je me suis dit tu verras... tu verras

En avançant, tu verras que tu n'es plus seule
En avançant,
Tu trouveras une attache dans le ciel
Et tu sentiras la rue faire battre ton coeur
Tu verras plus d'amour... tu verras !

Moi, trop petite parmi tout ce qui est dans ce monde
J'ai rêvé d'un train qui n'est jamais parti
Et j'ai courru dans l'herbe blanche baignée de la lumière de la lune
Pour arracher encore un jour de plus à ma naïveté
Et jeune et en même temps vieillie, je me suis dit tu verras... tu verras

En marchant dans la rue, tu verras que tu n'es plus seule
En marchant dans la rue,
Tu trouveras une attache dans le ciel
Et tu sentiras la rue faire battre ton coeur
Tu verras plus d'amour... tu verras !

Ceci n'est qu'une chanson et elle ne pourra pas tout changer
Mais qu'est-ce qui me fait avancer et me dire
Qu'elle n'est pas terminée
Qu'est-ce qui me brise le coeur, entre les chansons et l'amour
Et qui me fait chanter et aimer toujours plus
C'est parce que demain sera meilleur, parce que demain tu...

En avançant, tu verras que tu n'es plus seule

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site